L'Atelier

L’Atelier

La Fabrique à Nuages c’est tout d’abords un atelier commun d’artistes et d’artisans.

Une histoire d’amitié, de soutient et de travail commun pour la promotion de l’art et de l’artisanat strasbourgeois.

Nous invitons aussi régulièrement d’autres créatifs à exposer et à partager avec nous

Les Artiste Résidents

 

Camille Ancelin

Camille Ancelin

Bijoutière

Julie Ancel

Julie Ancel

Costumière Styliste

Son travail
J’ai commencé par le design d’objet et, je me suis aperçue que je voulais travailler plus proche du corps., parler de lui.
Ma pratique du design m’a amenée à des questionnements qui sont encore présents dans ma manière d’appréhender le bijou.
J’en suis venue à interroger l’objet, et donc le bijou, sur sa fonction que je qualifierais «d’arme», de protection, qui cadrerait les regards, qui serait un alter-égo poétique, c’est à dire une sorte de traduction, une interprétation des limites de soi.
C’est en quelque sorte un questionnement autour de la «tyrannie de l’apparence» qui motive ma production actuelle.
Le bijou est, dans mon travail, un traducteur d’identité, une sorte d’interface à certaines facettes de soi, pour engager des jeux avec les codes sociaux.
Mon travail en tant qu’artiste ce place là.
Et puis il y a PETIT PALLAS, ma marque de bijou contemporain, à sa manière.
C’est un univers poétique, floral, animalier, amoureux, parfois minéral qui se développe sous ma scie et mon marteau, à travers le chalumeau.
Je laisse libre cours à mon imagination, à ce qui m’inspire, pour le faire se matérialiser et prendre une petite place sur votre corps, qui sait.
Son travail
Partager ma passion de l’histoire et de la couture sous toutes ces formes.
Le vêtement et son histoire, comprendre comment celui-ci a évolué et le retranscrire du mieux possible.
Mais aussi permettre à un comédien de prendre possession entièrement de son personnage en travaillant son costume avec lui et le metteur en scène. Comprendre les mouvements et les formes que celui-ci devra prendre ou exécuter.
L’art et l’artisanat du tissus et du volume.
Aline Thomas

Aline Thomas

Peintre Plasticienne

Yves Ouattara

Yves Ouattara

Peintre Graphiste

Son travail
Elle aborde les espaces abandonnées et les paysages avec des lumières irréelles pour en dégager une narration qui se décline parfois dans des séries. Les espaces abandonnés par l’homme sont recolonisés par la nature, qui y reprend ses droits. La touche picturale et les couleurs emmènent le spectateur dans un univers plein de détails et de vie ou l’homme y est par contraste absent. Les espaces représentés laissent toujours entrevoir un passage, un chemin ou le spectateur est amené à laisser voguer son imagination pour se figurer la suite.
Son travail

-Qu’est ce que tu bricole encore? Bricoleur de malheur!
-« Le bricoleur est apte à exécuter un grand nombre de tâche diversifiées ; mais, à la différence de l’ingénieur, il ne subordonne pas chacune d’elles à l’obtention de matières premières et d’outils, conçus et procurés à la mesure de son projet : son univers instrumental est clos, et la règle de son enjeu est de toujours s’arranger avec les « moyens du bord », c’est-à-dire un ensemble à chaque instant fini d’outils et de matériaux, hétéroclites au surplus, parce que la composition de l’ensemble n’est pas en rapport avec le projet du moment, ni d’ailleurs avec aucun projet particulier, mais est le résultat contingent de toutes les occasions qui se sont présentées de renouveler ou d’enrichir le stock, ou de l’entretenir avec les résidus de constructions et de destructions antérieures. L’ensemble des moyens du bricoleur n’est donc pas définissable par un projet (ce qui supposerait d’ailleurs, comme chez l’ingénieur, l’existence d’autant d’ensembles instrumentaux que de genres de projets, au moins en théorie); il se définit seulement par son instrumentalité, autrement dit et pour employer le langage même du bricoleur, parce que les éléments sont recueillis ou conservés en vertu du principe que « ça peut toujours servir ».
Claude Levi Strauss

Artiste Invités